Une séance sans parole

olga dans la neige

Le silence d’un paysage enneigé

Comment mieux mesurer l’importance de la parole dans une rencontre, autrement que par le silence ?

C’est une expérience qu’il faut vivre pour faire évoluer les moyens et les méthodes de communication. Et c’est ce que j’ai pu vivre lors d’une séance à Equiphoria.

Approcher un patient sans lui parler, n’aller à sa rencontre que par d’autres canaux sensoriels : la vue, l’ouïe, le toucher, qui par conséquent s’affinent ; quelle découverte! Tout devient plus fort : le lien avec le patient, mais aussi avec mes collègues : nous devons trouver d’autres manières d’échanger que la parole durant la séance, ce qui stimule la créativité, le partage et la nécessité d’aller à l’essentiel.

Le lien avec le cheval est aussi plus fort : il n’y a plus de bruit que son pas régulier, qui vient donner le rythme de la séance.

Après cette séance si forte en émotions, je prends conscience que l’excès de parole parasite la vraie rencontre. En ce qui me concerne, j’ai réalisé que j’ai parfois inutilement recours à la parole, au détriment du ressenti.  Par conséquent, l’intensité même de la relation est amoindrie. Dans notre formation de psychologue, nous devons comprendre, analyser, expliquer. Mais comment faire au fond, si on grille les étapes ? Avant de pouvoir comprendre le fonctionnement d’une personne, encore faut-il vivre pleinement le moment de la rencontre !

equiphoria-jeteguideensilence

Je te parle en silence

Je me suis sentie tellement plus proche de la patiente, davantage en capacité de repérer des détails de son expression corporelle, des traits de son visage, d’être davantage « à son écoute », même s’il n’y avait pas de mots. L’écoute, ce n’est pas seulement entendre ce qui est dit. Quand on écoute vraiment, on peut capter tellement plus : le rythme de la respiration, la variation des sons émis par un patient, en harmonie avec le rythme du pas du cheval…

Cette  séance restera gravée dans ma mémoire et contribuera, je le sais, à me faire avancer toujours plus dans ma pratique.

Delphine

Publicités

4 réflexions sur “Une séance sans parole

  1. Voilà un bon mot de l’expérience que permet votre dispositif. Je me dit que cela permet de penser à tout ces moments où au delà du trop plein de mots, advient le trop plein de de sens. Certaines rencontres ces temps-ci me font penser à l’urgence de ne pas analyser. Combien de fois le corps en tant qu’il pose de douloureuses questions est par nous même négligé. Combien de fois la beauté d’un acte, d’un regard est ternie parce que l’on y veut dire.

  2. Juste un petit mot pour vous dire que je vous ai vu sur France 3 ce soir (hasard extraordinaire étant donné que je n’ai pas la TV, et que c’est extrêmement rare que je la regarde chez quelqu’un). J’ai pu parler de vous à deux autres personnes et provoquer une discussion. Alors merci à toute votre équipe pour ce beau travail, continuez tout cela 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s